Dernières nouvelles

 
le 29 juillet, 2016
 
le 23 juin 2016
 
Le 22 juin 2016
 
le 14 juin 2016
 
Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae et votre lettre de présentation par le 27 mai
 
le 29 avril 2016
 
le 25 avril 2016
 
le 22 mars 2016
 
le 4 mars 2016
 
le 31 décembre 2015
 
le 3 décembre 2015
 
le 2 décembre 2015
 
le 2 septembre 2015
 
le 10 août 2015
 
le 5 août 2015
 
le 15 juillet 2015
 
le 6 juillet 2015
 
22 mai 2015
 

Facebook

 

2 weeks ago

Victor Boudreau se trompe en délégant la tâche à Sodexo.

Victor Boudreau se trompe lorsqu’il dit que les services de nettoyage et d’alimentation ne font pas partie des responsabilités des hôpitaux, et que ces derniers devraient seulement se soucier de prendre soin des patients.

« M. Boudreau ne semble pas comprendre que ce que mangent les patients pendant leur séjour à l’hôpital est un facteur important de leur guérison. M. Boudreau ne semble pas comprendre que le fait de vivre dans un environnement hospitalier propre, pendant des jours ou des semaines, fait aussi partie du rétablissement du patient. Le cerveau de M. Boudreau fonctionne en parties détachées et ne semble pas en mesure de comprendre le lien entre les soins de santé directs, les bons aliments nutritifs et des chambres propres. Ces éléments sont interconnectés pour assurer un rétablissement rapide », souligne Nancy Arseneau, coprésidente de la Coalition de la santé du Nouveau-Brunswick.

M. Boudreau se trompe en présumant que les aliments qui seront offerts aux patients seront meilleurs.

« Nous devons nous demander comment des aliments préparés à des kilomètres de distance, congelés, transportés puis réchauffés seront plus nutritifs que des aliments préparés sur place. Nous devons nous demander comment cette nourriture, achetée ailleurs, aidera nos propres producteurs d’aliments et l’initiative gouvernementale Achetez local. Nous devons nous demander comment M. Boudreau n’arrive pas à faire le lien entre le transport et l’emballage de ces denrées, la pollution de l’air engendrée par les camions, l’emballage supplémentaire et l’augmentation de la pollution dans les sites d’enfouissement. Ces facteurs auront un impact sur chaque citoyen et sur leur santé. Encore une fois, M. Boudreau n’arrive pas à faire les liens », ajoute Madame Arseneau.

Victor Boudreau se trompe en se tournant vers Sodexo, une entreprise multinationale, pour assurer la gestion des services d’alimentation, de nettoyage et de porteur dans les hôpitaux. Un des arguments avancé par notre ministre de la Santé est le fait que Sodexo peut faire un profit et permettre au gouvernement provincial d’économiser en éliminant le dédoublement et en utilisant de nouvelles technologies. On peut se demander pourquoi les administrateurs actuels des hôpitaux ne peuvent pas faire la même chose. Le directeur général du Réseau Vitalité croit qu’ils peuvent le faire et l’a dit publiquement mais il semble que notre ministre ne veut rien entendre.

Victor Boudreau se trompe lorsqu’il ne comprend pas que, lorsque Sodexo assumera la gestion de ces services, les gestionnaires des hôpitaux, le public et les patients vont perdre une partie du contrôle qu’ils ont présentement.

« Les décisions par rapport à ces services ne tiendront pas compte des gestionnaires locaux et seront prises par le secteur privé. Le public en général et les contribuables n’auront pas leur mot à dire et n’auront aucune information parce que le tout sera dans des mains privées et, si les citoyens veulent se plaindre auprès de leurs députés, ils se feront répondre que ce n’est pas parmi leurs responsabilités. Et les patients? Vers qui se tourneront-ils s’ils ne sont pas satisfaits? », s’inquiète Madame Arseneau.

Notre premier ministre, l’honorable Brian Gallant, doit intervenir par rapport à ce dossier très important pour les citoyens du Nouveau-Brunswick. Si son ministre de la Santé, qui est responsable d’assurer le bien-être des citoyens, ne fait pas son travail adéquatement, il faut alors intervenir et faire changer de direction.
... See MoreSee Less

View on Facebook

2 weeks ago

Victor Boudreau is wrong in turning over to Sodexo.

Victor Boudreau is wrong when he says that food and cleaning services are not part of the hospital’s responsibilities; that it’s only looking after patients they should be concerned about.

``Mr Boudreau does not seem to understand that what patients eat during their stay in hospital is a key component to their recovery. Mr Boudreau does not seem to understand that living in a clean environment for days or weeks in a hospital is also part of patient recovery. Mr Boudreau’s mind is working in silos and doesn’t seem to be able to grasp the link between direct health care, good nutritious food and clean rooms as interconnected in the patient’s road to fast recovery.`` says Nancy Arseneau, co-chair of the NB Health Coalition.

Mr Boudreau is wrong in assuming the food that will be available to patients will be better.

``We have to ask ourselves how food prepared miles away, frozen, transported and reheated is going to be more nutritious than food prepared on-site. We have to ask ourselves how this food that will be bought elsewhere will help our own food producers and the government’s Buy Local initiative. We have to ask ourselves how Mr Boudreau does not make the connection between transportation and packaging of this food, the air pollution produced by these trucks, the extra packaging and the increased landfill pollution. These are factors that will affect every citizen and will affect their health. Again Mr Boudreau’s mind cannot connect the dots `` continues Ms. Arseneau.

Victor Boudreau is wrong to turn over to Sodexo, a multinational corporation, the management of hospitals’ food, cleaning and portering. One of the arguments of our Minister of Health is that Sodexo can make profit but save the provincial government money by eliminating duplication and introducing new technology. One has to wonder how come our present hospital administrators cannot do the same thing. Vitalité’ Chief Executive Officer believes they can and has said so publicly but it seems our minister just doesn’t want to hear it.

Victor Boudreau is wrong in not understanding that hospital management, the public and patients will lose part of the control they have right now when Sodexo takes over the management of these services.

``Decisions on these services will pass over the heads of local managers and be done by the private sector. The general public, the taxpayers, will not have any say and will not have any information because it will be in private hands and if citizens want to complain to their Members of the Legislature, they will be told that it’s out of their hands. As for patients, to whom will they turn if they are not satisfied?`` asks Ms. Arseneau.

Our Premier, Honourable Brian Gallant, must step in on this very important file for New Brunswick citizens. If his minister of Health, who is responsible for upholding the well-been of citizens, does not perform his job, then there is a need to intervene and change the direction we are going.
... See MoreSee Less

View on Facebook